top of page
Aurevoir, Amours..

Aurevoir, Amours..

Aurevoir, Amours... de Gwennita (Gwenn Penverne)

 

Il y a ces douleurs silencieuses

Et ces adieux qui hurlent... 

 

Quatrième de couverture : 

 

Comme une envie d’aller crier

au monde ma joie

d’être ici

avec toi

et de connaître le doux sentiment

des oui et des non

que l’amour apporte à l’existence 

Autour d’une table

un verre de vin et une cigarette à la main

nos coeurs se parlent

dans un langage inconnu

que seuls les corps amoureux entendent

Nos yeux plongent 

dans une rivière de sens 

où toutes les choses belles se mélangent

allant de tes cheveux au vent

me criant chaque jour de te serrer 

un peu plus fort dans mes bras

qui te murmurent au creux du coeur 

et au sein de nos draps 

tout l’amour que je te porte.  Maya Peters.

 

Love Mashups, I & II (extraits) :

 

Ô toi ! mon étoile filante !

J’aurais voulu te poursuivre, mais… je me suis affaiblie,

évanouie dans le néant.

Les reliques de ton étincelle sont tout, tout ce qu’il me reste.

 

J’y ai cru, comme on peut croire au ciel.

Tu étais ma religion, mon temple,

Ma pénitence, ma résurrection.

Tu étais mon désir le plus sombre,

Mon enfer.

 

Déchirure insurmontable, inconnu te va bien.

 

Avons-nous encore le temps pour s’aimer ?

 

****

 

À ces clopes qu’on a rêvé de fumer sur la lune

Aux étoiles filantes

À nos How I met…

You

À tes conneries

À tes save yourself

À toutes les pretty girls qui ont enchanté ton quotidien

À la dernière fois que je parle de toi

À toutes ces fois, où je t’embrasserai encore

    15,00 €Prix
    Page d'articles: Stores Product Widget
    bottom of page