top of page
Rechercher

Paris résidence poëtique - CIEL'Artmour

Paris résidence poëtique

Erwan Le Masle, Loris Marcy & A.J.B. Minime Jr.

Poëtes-bohème en désherrance*

CIEL’Artmour

à Montmartre, Paris : Poësie…

par un soir de mars de jeunesse vingtaine


j’ai perdu ma carte de résident

dans le bordel de ce monde ambiant

elle avait toujours son côté résilient

la douceur d’un coeur la chaleur d’un corps

et ce néant tout autour qui dresse le pourtour

de mon errance poétique au sein de cette ville maudite

Paris gothique

m’échappe son sein qui palpite

et je me retrouve avec les nuisibles

qui l’engravitent

quand vient l’heure le temps des chagrins

sur les bancs

sombre érection du matin

chutent ces teintes chutent ces fables

j’ai voulu me croire poète esthète

et me voilà minable

je divague entre les murs d’Haussmann

de cours en jardins j’échois entre les bâtisses

des parisiens endormis

comme Icare aveuglé par tant de lumière

je mange le sol au creux des réverbères

et la seule compagnie des rats étiole mon triste chagrin

oui il fait un temps de poélancolie

dans mon sinistre Paris.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le Romantique, suite rimale, II

Le Romantique, suite rimale, Mouvement II : Sa-Peau-et-Cie, Lyre Cætera. là… et voir la rose de soie qui s’élance à l’embrasse-rêves, et embrase les nuages grêles dans leur long voyage ; l’orage l’ari

Comentários


Post: Blog2_Post
bottom of page