top of page
Rechercher

La gente

(Ô…) Philomène et Sidus


la gente avait attendu

son amant toute la nuit,

l'angoisse à la larme des cierges ;

un arbre… chuinte dans l’écho

de ses pas priant leur écot

à la moire d’un coeur frêle et vierge :

miserere ! pour lui, sa vie

elle donnerait… nue, épandue...

mais la foi las murmura

qu’il n’aurait jamais plus froid.*


Un tableau de Nicolas Knupfer, Pyrame et Thisbé.


A.J.B. Minime Jr./Beren-La-Scène, l’Aigle-Poëte-bohème, le Romantique.

Le mercredi 13 juillet 2022, une heure de l’aube.

Quelque part à Angers, Pays-de-Loire, France.


*que Sidus n’aurait/n'aura jamais plus froid.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le Romantique, suite rimale, II

Le Romantique, suite rimale, Mouvement II : Sa-Peau-et-Cie, Lyre Cætera. là… et voir la rose de soie qui s’élance à l’embrasse-rêves, et embrase les nuages grêles dans leur long voyage ; l’orage l’ari

Commentaires


Post: Blog2_Post
bottom of page