top of page
Rechercher

Fuga con Alice

Il est une lune noire

Qui brille en mon cœur

Entre les sentes bleues

De ma douleur

Et jusque dans l'écarlate

Criant ses soirs

L'air souffle, file et tu vis

Respires et luis à rebours

De tout, de toi au monde

De moi et de nous, surtout

Aussi

À l'orée des hurlevents

Hurlement du vent

Qui bruisse sur le nadir

Des temps pluie orageuse de l'âme

Lame et bruine en toi

En tout j'ai longtemps

Voilà-voyagé

Vogué, valsé

Vallée divaguée

Sur les rivières de soie

Dormantes depuis hier

Soir, et encore aujourd'hui

Cela va de soi

Vers demain sûrement

Peut-être

Doucement

Toi tu ris en courant

Avec mon sang

Parmi les perles

Éphémérides de ton

Destin lié au mien

Au sien

Mon eau de vie

Cet élixir d'envie

Qui jamais plus n'agonise

Grâce aux alises alizés

De ton rire

Oui, ouïr

Sa fine pluie

Et son baiser immortel

Sans-pis terren'elle

Gravé désormais à l'encre

À l'ancre moire

Lune noire

De mon cœur

Entre les sentes bleues

De notre bonheur

Arc-en-ciel

L'une qui cille sans ailes

Fugue, flûte

Flume plume

Fluette hirondelle

À fin

Je m'aime, Alice

Enfin

— Toi aussi. C'est moi

Mon con, mon ami

Merci

De tes mains

Laissées là

Parmi les violettes

Dans l'écarlate criant ses soirs

Calices

Alice.


Fuga con Alice. A.J.B. Minime Jr. Printemps 2021.


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le Romantique, suite rimale, II

Le Romantique, suite rimale, Mouvement II : Sa-Peau-et-Cie, Lyre Cætera. là… et voir la rose de soie qui s’élance à l’embrasse-rêves, et embrase les nuages grêles dans leur long voyage ; l’orage l’ari

תגובות


Post: Blog2_Post
bottom of page